La main droite

Les touches principales et celles de boîte de résonance du clavier main droite (66 touches dans un « compact » et 74 touches dans un modèle « grande étendue ») sont en duralumin, un matériau très résistant et ultra léger utilisé dans l’aéronautique.  Affichant une épaisseur de 2 mm, elles sont matricées et montées avec bagues laiton.

À leurs extrémités, deux soupapes bois viennent obturer les passages d’air des tables d’harmonie.  Pour interdire les fuites d’air, les deux soupapes doivent obturer les deux tables d’harmonie rigoureusement en même temps. Cela s’obtient par un réglage mécanique précis des touches entre elles, grâce à plusieurs dizaines de vis micrométriques avec ressort de rappel.

Toutes les soupapes sont en appui sur des cabochons-billes métalliques  qui assurent leur mise à plat automatique, permettant ainsi de réduire la surface de contact sur un seul point. Les forces exercées sur la touche sont alors retransmises à la soupape d’une manière parfaitement perpendiculaire au point d’appui.  Les fuites d’air sont impossibles et la compression se trouve maximisée. C’est un véritable gage de puissance et de confort.